Pose de canalisations enterrées

Dernière mise à jour le mar 06/11/2012 - 16:06

Systèmes de canalisations enterrés

Les systèmes de canalisations  SMU - Ensign Plus peuvent être utilisés pour les applications en enterré.
Les canalisations enterrées subissent des contraintes mécaniques dues aux charges de terre, et aux charges roulantes lorsqu’elles sont posées dans des zones circulantes.

Les performances mécaniques d’une canalisation enterrée doivent être considérées selon un système tuyau/ sol : l’interaction avec le sol environnant est largement dépendante de la rigidité ou de la souplesse du tuyau mais aussi des conditions de pose.

Le choix du lit de pose et du remblaiement dépend de la profondeur à laquelle la canalisation doit être enterrée, du diamètre des tuyaux et de leur solidité. La Norme EN 1610 « Mise en oeuvre et essai des branchements et collecteurs d'assainissement. » s’applique aux tuyaux d’évacuation enterrés ayant en principe un fonctionnement gravitaire.

Vous trouverez ci-dessous les hypothèses à retenir pour le calcul des hauteurs de couvertures admissibles pour les tuyaux rigides.

  DN 100 à DN 300
Module d'Young 110 000 N/mm²
Coefficient de Poisson 0.25
Contrainte max. 350 N/ mm²
Coefficient de déformation 1.5
Coefficient de flambage 2.5
Défaut géometrique 1,2 + DN/2000 mm

Les paramètres d'Installation sont établis en fonction :

  •  Du type de sol (voir les groupes ci-dessous)
  •  La qualité of compactage du lit de pose 
  •  Comportement du tuyau (rigide pour la fonte)
  •  Présence ou non de charges roulantes
  • Les conditions particulières (présence de nappe…)

Recommandations de remblai du DN 100 au DN 300, avec ou sans charges roulantes (selon EN 1610)

Parmi les recommandations de l’EN1610, deux solutions principales ont été retenues, qui prennent en compte la facilité de pose et notre retour d’expérience des systèmes rigides.
Ces solutions permettent de tirer parti des propriétés mécaniques de la fonte : hauteurs de couverture qu’elle peut supporter, remblaiement possible avec le sol extrait, limitant de ce fait les blessures faites à l’environnement.

   

Les dimensions sont en mm.

* Eléments dommageables = pierres ; racines d'arbres ; détritus ; matériaux organiques ; mottes d'argile (>75 mm) ; neige et glace

De notre expérience des canalisations enterrées, nous avons retenu le Fascicule 70 comme modèle de calcul (spécifications techniques pour la pose des canalisations d’assainissement en fonction du matériau).

Vous trouverez dans le tableau ci-dessous les valeurs de hauteurs de couverture issues des calculs selon Fascicule 70, pour des canalisations rigides

    Hauteurs de couverture valeurs (m)
    Sans charge roulante Avec charge roulante
Solution 1 Mini** 0,3 (1) 1
  Maxi 3,2 2,4
Solution 2 Mini** 0,3 (1) 0,3
  Maxi 6 (ou 9) 6 (ou 9)

** ne tient pas compte de dispositions hors gel
(1) Le calcul permet des hauteurs de couverture plus faibles, mais ce chiffre prend en compte une marge de sécurité / proximité de la surface du sol et les éventuels aléas.

Autres précautions :

  • Niches au niveau des joints, lit de pose granulaire afin de ménager assez d’espace et d’empêcher que la canalisation prenne appui sur les joints. (voir EN 1610 §8.5.4)
  • Test de la canalisation en étanchéité selon EN 1610 §13.
  • Repérage de la canalisation avec un filet de couleur par exemple.
  • Veuillez vérifier que ces spécifications ne contredisent pas les dispositions réglementaires locales pour la pose.

Pour tout autre cas, les autres diamètres et les canalisations enterrées sous dalle, veuillez contacter le service technico-commercial.